18-06-2009

Conf. de presse - Enquête sur La Poste

Communiqué de presse du 15 juin 2009

Envoyé aux rédactionx des médias locaux

Monsieur le Rédacteur en Chef,

Vous couvrez régulièrement les initiatives prises par les élus, les syndicats et les associations pour rassembler contre les terribles conséquences des restructurations mises en œuvre dans l’ensemble des services publics.

La manifestation la plus symbolique de ce « front » citoyen a sans aucun doute été le rassemblement du 25 octobre 2008 à Clermont-Ferrand. Des milliers d’usagers et d’élus du département, dont une forte majorité des seuls arrondissements de Thiers et Ambert, se sont alors mobilisés pour exprimer leur très grande colère face au démantèlement programmé dans le cadre de la Révision Générale des Politiques Publiques.

Si tous les secteurs sont touchés, force est de constater que le service public de La Poste subit de plein fouet les effets de la libéralisation avec toutes les conséquences que cela implique (services supprimés, territoires saccagés…) C’est pourquoi, après une très large concertation avec les élus, les usagers et les syndicats de l’entreprise, j’ai décidé de déposer une proposition de résolution visant à la création d’une commission d’enquête parlementaire sur la politique de présence territoriale de La Poste.

En effet, dans bien des cas, les directions départementales de La Poste mettent en œuvre les restructurations avec zèle, voire brutalité. Face à cette situation, il est indispensable que la représentation nationale exige du gouvernement un véritable bilan et des informations précises sur la réalité de la présence postale. Je souhaite faire partager publiquement l’exigence d’une telle commission afin qu’elle soit portée par l’ensemble des élus, des usagers et des employés de l’entreprise.

C’est la raison pour laquelle je souhaite présenter cette proposition à l’occasion d’une conférence de presse à laquelle je vous invite :

Vendredi 19 juin à 10 heures Centre Jean Richepin salle n° 1 21, rue Jean Richepin à Clermont-Fd

Avec mes remerciements anticipés pour votre disponibilité, je vous prie de croire, Monsieur le Rédacteur en Chef, en l’expression de mes sentiments les meilleurs.

André CHASSAIGNE

Voir aussi :

Pour en savoir plus : André Chassaigne

Imprimer