27-07-2005

SEDIVER : l’Etat semble d’accord pour organiser une table ronde sur l’avenir industriel du site

Une délégation de syndicalistes et d’élus a été reçue, samedi dernier, par le Ministre des collectivités locales, M. Hortefeux pour lui demander l’arrêt de l’extinction du four, le retrait des forces de polices et la tenue d’une table ronde afin de rechercher des solutions industrielles pour SEDIVER.

Malgré les propos apaisants de ce dernier, nous avons le regret de constater le maintien des forces de police sur le site de l’usine. Les procédures d’extinction du four sont toujours en cours et seront terminées dans la journée. Ce qui risque de rendre très difficile la reprise de l’activité du site.

Le gouvernement met ainsi directement la puissance publique au service de stratégies financières. Au moment même ou l’ensemble du gouvernement affirme être totalement mobilisé pour l’emploi, les CRS et les gendarmes sont envoyés contre des ouvriers ayant le tort d’être déterminés, courageux et responsables pour la défense de leur emploi et de leur outil de travail. Je le regrette profondément.

Le Ministre des Collectivités territoriales, M. HORTEFEUX m’informe que l’Etat semble cependant d’accord aujourd’hui pour organiser une table ronde sur l’avenir industriel du site. Je prends acte de cette intention et, sans tarder, j’engage tous les contacts utiles à la tenue de cette réunion, afin de rechercher une véritable solution permettant le maintien de l’activité industrielle de SEDIVER à Saint-Yorre.

Pour en savoir plus : Groupe PCF à la région Auvergne

Imprimer