10-09-2007

Position sur les déchets et l’incinérateur

André Chassaigne présente sa position sur les déchets et l’incinérateur.

Ma proposition de loi sur la réduction et la maîtrise des déchets, élaborée collectivement dans une démarche citoyenne, répondait à une réelle attente locale et s’imposait au regard de la gravité et de l’urgence d’une nouvelle législation sur les déchets. Elle est un acte fort pour le respect de l’environnement.

Quant au département du Puy-de-Dôme, il sera bientôt dans l’impossibilité de traiter ses déchets si le plan départemental n’est pas conduit à terme.

Au-delà des positionnements électoraux des uns et des autres et de la diabolisation des incinérateurs, chacun sait que la réalisation d’une unité de valorisation par incinération sera nécessaire.

Pour ma part cependant, j’affirme qu’il est indispensable des conditionner sa réalisation à une réponse claire sur les insuffisances soulignées par l’enquête publique, notamment sur les questions de santé publique.

Aussi, ma position est nette : si toutes les garanties sont données, l’incinérateur doit être réalisé au plus près de la production des déchets, et non pas en milieu rural.

Voilà pourquoi je me suis fermement opposé à son implantation sur Lezoux.

 

André Chassaigne - Juin 2007

Pour en savoir plus : André Chassaigne

Imprimer