21-10-2019

Personnes victimes d’arrêt cardiaque - Promotion d’une initiative au service de chacun

M. André Chassaigne attire l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la possibilité d’étendre à toutes les régions une organisation bénévole utilisant une application mobile permettant de secourir plus rapidement les personnes victimes d’un arrêt cardiaque.

En effet, les secours n’ont que quelques minutes pour sauver une personne victime d’un arrêt du cœur. Au-delà, le cerveau n’est pas, ou plus suffisamment alimenté, entraînant, si les secours sont trop tardifs, soit la mort, soit des séquelles irrémédiables.

Or pour diminuer le temps d’intervention, les témoins équipés d’une application sur leur téléphone portable peuvent à la fois prévenir plus rapidement les secours, ou d’autres personnes compétentes à proximité, donner la position exacte de l’accident et, s’ils sont formés, pratiquer eux-mêmes les premiers gestes.

L’Association française des premiers répondants (AFPR), basée en Moselle, a initié et participé à la création de l’application et à la formation des « premiers répondants » avec le soutien de l’Union européenne, de l’Agence régionale de santé du Grand-Est, de certaines collectivités locales et de financeurs privés.

Forte de son expérience régionale et des résultats très positifs constatés durant l’été 2019 avec 1 200 bénévoles déjà formés et inscrits sur l’application, elle propose d’étendre le réseau à l’ensemble du territoire. Il faudrait pour cela que les services de l’État, notamment les Agences régionales de santé, les collectivités territoriales et l’ensemble des acteurs de secours et de santé en région, se mobilisent et s’impliquent pour informer et promouvoir ce réseau qui pourrait sauver des vies, tout en suscitant un réel engagement citoyen.

Il lui demande son avis sur cette initiative et sur la meilleure façon, avec l’appui des services du ministère, de promouvoir et d’étendre ce réseau citoyen, par et au service de chacun.

Pour en savoir plus : André Chassaigne - AC

Imprimer