15-01-2008

Meilleurs voeux 2008

En ce début d’année, André Chassaigne et toute l’équipe parlementaire vous souhaitent une trés bonne année 2008 et vous transmettent tous leurs meilleurs voeux de bonheur, de santé

Texte des voeux du député :

Je souhaite que l’augmentation du pouvoir d’achat soit la grande priorité nationale pour 2008 avec une plus juste répartition des richesses. Les choix faits par nos gouvernants accentuent en effet l’appauvrissement du plus grand nombre et les écarts de niveau de vie. Le refus d’augmenter les salaires, pensions et minima sociaux en est la cause principale, de même que les attaques sans précédent contre le code du travail et les 35 heures. Je pense aussi plus particulièrement aux personnes âgées, handicapées, atteintes d’affections de longue durée, qui sont victimes de cette double peine consistant à faire désormais payer, par la franchise médicale, un impôt supplémentaire de 50 € par an en supplément des forfaits déjà existants.

Concernant les municipales et cantonales de mars prochain, elles se déroulent dans un contexte d’un réel désengagement de l’état à l’égard des collectivités territoriales : baisse des dotations et subventions, transferts de compétences avec des charges non compensées, coups portés aux services publics. Le Président de la République, dans sa dernière conférence de presse, a souligné et renforcé l’importance politique nationale de ces élections. Dans ce contexte, les élections municipales prennent une dimension particulière dans les plus grandes villes de la circonscription, particulièrement Thiers, Ambert, Lezoux et Courpière. Cet enjeu politique fort implique une mobilisation sans failles à gauche, dans laquelle je m’engage en ce début d’année en apportant naturellement mon soutien aux listes rassemblant les forces de gauches.

Au-delà des convictions politiques des uns et des autres et des scrutins électoraux, il faudra cependant regrouper toutes les énergies au regard des difficultés actuelles ou à venir des entreprises locales en difficulté. C’est le cas notamment de l’entreprise DAPTA, de nouveau en situation extrêmement difficile, qui exige une mobilisation de tous afin d’obtenir de l’Etat une action déterminée et transparente pour soutenir l’entreprise et ses salariés, obliger le fonds d’investissement Green Recovery à tenir ses engagements et mobiliser des financements complémentaires. Les propos tenus par le chef de l’Etat durant sa conférence de presse trouvent là un terrain d’application idéal.

Enfin, mon dernier vœu portera sur un développement des valeurs collectives alors que la montée de l’individualisme, alimentée par la stratégie présidentielle, entraîne repli sur soi et égoïsme. L’opposition entretenue entre les composantes de la société ne fait que masquer les causes réelles de nos difficultés, au plus grand profit d’une poignée de privilégiés.

Pour en savoir plus : André Chassaigne

Imprimer