01-07-2004

Maintien de la présence postale dans les communes rurales

Madame la Mairesse, Monsieur le Maire, chers collègues,

J’ai bien reçu par courrier l’extrait de la délibération de votre Conseil municipal du 18 juin et je vous en remercie.

Comme vous le savez très certainement, vos préoccupations rejoignent les miennes et je continuerai à me battre localement, comme dans les débats parlementaires à venir, pour intégrer dans la Loi le maintien des services publics de proximité, et en particulier ceux de La Poste.

Votre proposition d’amendement a évidemment retenu toute mon attention et je m’efforcerai d’obtenir son adoption ou l’intégration de ses principes dans la loi, soit en 2e lecture du projet de loi sur le développement des territoires ruraux, soit dans le cadre de celui relatif à la régulation des activités postales, lorsque ce texte sera débattu à l’Assemblée Nationale.

J’ai d’ailleurs reçu à l’Assemblée Nationale, au début du mois, Monsieur Gérard PELLETIER, Président de l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF), qui m’a fait part de ses revendications. Nos positions sur le maintien des services publics de proximité sont d’ailleurs tout à fait convergentes.

Vous exprimant toute ma solidarité, je vous prie de croire, Madame la Mairesse, Monsieur le Maire, chers collègues, en l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Imprimer