22-11-2007

Journée de la résistance - 27 mai

André Chassaigne souhaite attirer l’attention de Monsieur le Secrétaire d’Etat à la défense, chargé des anciens combattants sur le devoir de mémoire de notre pays à l’égard de cette douloureuse période que fut la Résistance.

Une part importante de l’activité des associations d’anciens combattants est liée au devoir de mémoire. C’est pourquoi, elles proposent que la journée du 27 mai soit officiellement reconnue comme Journée Nationale de la Résistance. En effet, c’est à cette date que, pour la première fois, le Conseil National de la Résistance s’est officiellement réuni.

Cette réunion contribua de façon décisive à l’essor de la Résistance. Une motion y fut votée à l’unanimité. Elle exprimait le souhait « qu’un gouvernement unique et fort » soit dirigé par le Général de Gaulle dans l’unité de toutes les composantes nationales de la Résistance afin de reconstruire la patrie et rétablir les libertés républicaines.

En conséquence, André Chassaigne invite Monsieur le Secrétaire d’Etat à répondre favorablement au souhait des associations d’anciens combattants afin que le 27 mai devienne la Journée Nationale de la Résistance.

Pour en savoir plus : Eric

P.-S.

Question n° 11489 publiée au JO du 27/11/07

Imprimer