07-05-2003

Exposition de Roger Somville

Artiste belge de très grande renommée, Roger Somville est aussi peintre auvergnat : il a réalisé une grande partie de ses œuvres durant ses séjours dans sa résidence d’Olmet.
Il a exposé plusieurs fois dans notre département : en 1995 à St-Amant-Roche-Savine, chez son ami André Chassaigne, et surtout en 1998 à Chamalières et Clermont-Ferrand avec une double exposition de grande ampleur portant sur les années 1975-1997.
Il expose actuellement à Mons (Belgique) : plus de 11 000 personnes sont déjà venues découvrir les œuvres de cet artiste de réputation internationale.
Vu le succès rencontré, l’exposition est prolongée jusqu’au dimanche 1er juin inclus.
La rétrospective qui lui est consacrée porte sur l’Amour et les libertés, thèmes qui résument bien toute son œuvre et sa quête incessante d’humanisme, de libertés et tout simplement d’amour.
Parce qu’il n’y a pas d’amour sans libertés et pas de libertés sans amour, parce que sa quête est un perpétuel combat, le fil conducteur de l’exposition laisse transparaître un appel, celui au bonheur.
On peut y voir quelque 72 œuvres, les unes monumentales, les autres intimistes ; parmi celles-ci, des inédits et une quarantaine de dessins qui révèlent des facettes moins connues de son talent.
Au-delà de la maîtrise qu’il a de son art, Somville tend à un réalisme à connotation sociale et se veut le continuateur d’une tradition picturale vivante.
Somville dépeint en grand format tout ce qui est un frein à la liberté, à l’amour et tout simplement à la vie : la guerre, l’errance, la pauvreté,… De temps en temps, il laisse le fil rouge de son œuvre se dénouer atour d’une toile d’amour et de liberté : un nu s’évade alors, un couple s’enlace et regarde l’avenir…
André Chassaigne lui a rendu une longue visite, découvrant successivement les fresques réalisées à Bruxelles (peinture murale de 600 m2 à la station de métro Hankar) et à Louvain (410 m2 sur un mur de l’Université catholique), il s’est rendu à Mons pour découvrir l’exposition.
Il était accompagné d’Alain Bocquet, Maire de St-Amand-Les-Eaux (Nord) et Président du groupe des députés communistes et républicains à l’Assemblée Nationale.

Imprimer