16-04-2004

Aides à l’affouragement, sécheresse de l’été 2003.

Monsieur le Ministre,


J’ai l’honneur d’attirer votre attention sur les aides à l’affouragement devant être attribuées aux exploitants du Puy-de-Dôme, au titre de la sécheresse de l’été 2003.

En effet, des représentants agricoles m’ont alerté sur l’insuffisance des enveloppes départementales de l’Etat. Ainsi, sur les 200.000 tonnes de fourrages estimées initialement, seules 123.000 tonnes ont été financées, à raison de 21€ / tonne. A cela s’ajoute une aide du comité national de 600.000 €, soit l’équivalent de 28570 tonnes.

Il manque donc environ 1.080.000 €, ce qui affecte gravement les exploitants qui ont fait parvenir leur dossier tardivement, et notamment ceux qui ont repoussé leurs achats car ils connaissaient déjà des difficultés de trésorerie.

Cette situation peut donc s’avérer rapidement dramatique pour une région qui a beaucoup souffert de la sécheresse et dont la filière élevage est reconnue pour l’importance et la qualité de sa production.

Espérant des décisions responsables rapides, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l’expression de ma plus haute considération.

Imprimer