09-05-2018

Baisse annoncée des financements à destination des Missions locales : respect des engagements

M. André Chassaigne interroge Madame la Ministre du Travail sur la baisse annoncée des financements à destination des Missions locales.

Premier réseau de France pour l’insertion professionnelle et sociale des jeunes, les Missions locales jouent un rôle majeur, en particulier à destination des jeunes sans qualification qui connaissent toujours de graves difficultés d’accès à l’emploi. Malgré la reconnaissance de leurs interventions, en lien avec leur implantation sur tous les territoires, le réseau des missions locales verrait ses moyens budgétaires diminuer en 2018.

Les Missions locales ont en effet été informées récemment de la baisse de 3 à 10 % de leurs moyens selon les territoires, en contradiction directe avec les engagements budgétaires du projet de loi de finances pour 2018 qui prévoyait une contribution stabilisée de l’Etat à hauteur de 206 millions d’euros, en lien notamment « avec le déploiement depuis le 1er janvier 2017 du parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie (PACEA), dont la Garantie jeunes constitue la modalité la plus intensive au déploiement renforcé en 2018 ».

Pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, cette baisse serait ainsi de 1,3 million d’euros, et les Présidents des Missions locales n’auraient eu comme seule justification à cette baisse « un gel de Bercy ».

Aussi, il demande à Madame la Ministre comment elle compte faire respecter les engagements financiers pris par la représentation nationale à destination du réseau des Missions locales dans le cadre du projet de loi de finances pour 2018.


Voir la question + la réponse (si parue) sur le site de l’Assemblée nationale.

Pour en savoir plus : André Chassaigne - JB

Imprimer